Reconnaissance et exécution des jugements étrangers en Asie – Commentaire d'ouvrage, Éditions Dalloz

Commentaire critique de l'ouvrage d'Anselmo Reyes :

« Recognition and enforcement of judgments in civil and commercial matters »

Droit chinois Droit chinois Droit chinois

Le sommaire complet est disponible ici.

Maître Louis Lacamp a été invité par la Revue critique de droit international privé à commenter l'ouvrage d'Anselmo Reyes, « Recognition and enforcement of judgments in civil and commercial matters » (Hart Publishing, collection « Studies in Private International Law – Asia », 2019, 356 pages).

 

Anselmo Reyes est juge à la Cour de commerce international de Singapour et membre du comité d'experts de la Cour de commerce international de Chine.

 

L’ouvrage traite de la reconnaissance et de l’exécution des jugements étrangers par quinze juridictions asiatiques : le Cambodge, la Chine, la Corée du Sud, Hong Kong, l'Inde, l'Indonésie, le Japon, la Malaisie, le Myanmar, les Philippines, Singapour, le Sri Lanka, Taïwan, la Thaïlande, le Vietnam.

L'analyse de Maître Lacamp porte notamment sur certains obstacles pratiques que sont susceptibles de rencontrer les demandes d'exequatur en Asie, tenant à la compétence de la juridiction étrangère et à la régularité de la procédure, tout particulièrement en matière de signification des actes judiciaires à l'étranger.

Dernière mise à jour : 1er novembre 2020

 

***

Référence : LACAMP Louis, « Anselmo Reyes, Recognition and enforcement of judgments in civil and commercial matters », Revue critique de droit international privé, avril-juin 2020, p. 390